Comment établir votre grille tarifaire en location saisonnière ?

Temps de lecture :  3 minutes

Votre grille tarifaire en location saisonnière est-elle juste ? Quel éléments faut-il prendre en compte pour déterminer votre grille tarifaire en location saisonnière ? Il n’est pas toujours évident de réaliser une grille tarifaire pertinente, VillaVEO vous livre les points à prendre en considération pour louer au bon prix.

Les critères déterminant dans l’élaboration d’une grille tarifaire :

La localisation : sur un territoire toutes les communes n’ont pas le même l’attrait touristique. Un bassin touristique dynamique générera plus de demandes, un prix plus élevé sera donc justifié. De même l’environnement impactera le prix et modifiera votre grille tarifaire. Sur une même commune en bord de mer, une location en front de mer ou avec accès mer pourra bénéficier d’un prix supérieur à une location domiciliée sur la même commune mais dans les terres.

=>La question à se poser : Mon hébergement est-il dans une zone touristique ? Son emplacement est-il prisé ?

Le niveau d’équipement : le propriétaire d’un hébergement avec piscine pourra exiger un loyer plus élevé qu’un hébergement sans prestation annexe. Attention à ne pas faire d’amalgame entre équipement de base et prestation complémentaire. La présence d’une machine à café ne justifie pas d’augmenter son tarif, la présence d’une piscine oui !

=>La question à se poser : Y’a t-il dans mon hébergement des équipements qui relèvent du confort + ?

La saison : le tarif doit varier en fonction de la saisonnalité. Si vous êtes à la montagne il est logique que votre hébergement soit loué à des tarifs plus élevés en hivers que durant l’été. Vous devez également prendre les vacances scolaires en considération. Les vacances des clients que vous ciblez : si vous cherchez à louer à une clientèle française, consultez le calendrier de l’éducation nationale française. Dans le cas où vous souhaitez attirer une clientèle américaine les dates de vacances seront différentes.

=>La question à se poser : Quelle clientèle est ce que je souhaite attirer dans ma location ?

Le type de bien et la capacité : un appartement et une villa indépendante ne se loueront pas au même prix, dans le second cas vous payerez l’indépendance du logement. La capacité est également déterminante, plus la capacité du logement est importante, plus le prix de location pourra être élevé.

=>La question à se poser : Quelle est la capacité d’accueil de mon logement ?

Bien fixer sa grille tarifaire en location saisonnière

Une fois que vous avez listé les points forts de votre location et déterminé le type de clientèle à laquelle vous vous adressez en priorité, vous devez lister la liste des charges liées à votre location. Ces charges sont variées : gestion du linge , appel à des sous-traitant pour la gestion du jardin, de l’entretien de la piscine, intendance si vous déléguez ce point, abonnement internet, charges d’énergie, taxe foncière, éventuels crédit de remboursement…. Le montant des loyers collectés par mois doit pouvoir couvrir ces charges mensuelles.

Ne prévoyez pas un prix unique, faites le évoluer en fonction de la saisonnalité. Un prix qui varie en fonction de la saison et donc des périodes de demandes à plus de chances d’être sélectionné car il sera cohérent avec l’offre du marché.

Etudiez la concurrence, faites le tour des sites de location saisonnière et sélectionnez quelques hébergements répondant aux mêmes critères de recherche que vous. Vérifiez que votre grille tarifaire est cohérente avec les prix proposés par vos concurrents.

Nos conseils + pour établir une bonne grille tarifaire en location saisonnière

Il peut être judicieux de se positionner légèrement en dessous des concurrents en phase de démarrage. Cela permettra d’obtenir rapidement des réservations et par conséquent des avis voyageurs. Ces avis seront déterminant dans le choix des futurs voyageurs.

Vous pouvez compenser ce loyer inférieur en proposant des options payantes. Par exemple : l’accueil à l’aéroport, le lit d’appoint, les arrivées tardives ou encore le premier petit déjeuner en sus… Ces options à facturer vous permettront d’augmenter le prix moyen du séjour.

Ne soyez pas rigide sur votre grille tarifaire en location saisonnière ! En effet, prévoyez d’appliquer des remises en fonction de la durée de séjour. Ces remises peuvent correspondre au prix du ménage. En effet, vous économisez en accueillant un voyageur sur deux semaines plutôt que deux voyageurs en deux semaines.

Devenez un propriétaire VillaVEO retrouvez-nous sur l’espace propriétaire et posez vos questions à nos experts en location saisonnière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de vous identifier * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.