Gérer une location saisonnière avec succès, les essentiels à retenir

Nos conseils pour gérer dans les règles et avec succès votre location saisonnière.

Temps de lecture : 3 minutes

Gérer une location saisonnière avec succès n’est pas donné à tous. La majorité des propriétaires qui se lancent en location saisonnière n’évoluent pas dans le secteur de l’immobilier, il n’est donc pas toujours évident de savoir par où commencer et comment faire en sorte que son taux d’occupation atteigne les objectifs fixés. Tour d’horizon des essentiels à respecter pour gérer dans les règles et avec succès une location saisonnière.

Respecter la législation en vigueur

Gérer une location saisonnière implique certaines obligations législatives. Vous devez tout d’abord penser à déclarer votre location en mairie. Toute personne qui omet de déclarer son logement s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 450€. Seuls les propriétaires occupant la location plus de 8 mois par an sont exonérés de déclaration. Vous pouvez également procéder à la classification de votre logement. Bien que cela ne soit pas obligatoire, nous ne pouvons que vous le recommander puisque cela vous permettra de bénéficier d’un abattement sur les recettes pouvant aller jusqu’à 71% . En complément de ces démarches, vous devez collecter la taxe de séjour. Cette taxe doit être payée par les vacanciers, les sommes collectées servent à la mairie pour financer des actions liées à la fréquentation touristiques. Renseignez vous auprès de votre mairie pour connaitre les montants à facturer aux vacanciers. Enfin, pour vous couvrir contre tous risques lors du séjour du locataire, vous devez impérativement disposer d’une assurance de responsabilité civile et professionnelle (multirisques habitation avec extension de garantie propriétaire loueur en meublé) adéquate et en cours de validité. Renseignez vous auprès de votre assureur avant de démarrer les premiers séjours.

Assurer la sécurité de vos vacanciers

En complément des démarches administratives mentionnées ci-dessus, un propriétaire de location saisonnière se doit de mettre en place certains dispositifs de sécurité. Si votre logement dispose d’une piscine, vous devez impérativement choisir parmi les quatre mesures de sécurité établies par l’AFNOR (barrière, couverture, alarme ou abris). Le non respect de l’obligation de s’équiper vous expose à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000€. Votre location saisonnière doit également être équipée d’un (ou plusieurs) détecteur de fumée normalisé (un par niveau).

Déleguer

Gérer une location saisonnière est chronophagehttps://www.villaveo.com/fr/blog/villa/comment-etablir-votre-grille-tarifaire-en-location-saisonniere/ ! Traiter les demandes, gérer les flux financiers, préparer la location (ménage, linge..), réaliser le check-in et le check-out autant d’étapes qu’il vous faudra assumer si vous souhaitez prendre en charge l’ensemble du parcours du voyageur. Néanmoins, rien ne vous oblige à assumer l’intégralité des tâches liées à la gestion d’une location saisonnière. Faites le point sur ce que vous avez envie de gérer et le temps que vous souhaitez y consacrer puis DELEGUER ! Des agences spécialisées en location saisonnière peuvent vous décharger de la partie commercialisation tandis qu’un service d’intendance pourra gérer la gestion du linge, le ménage et les accueils.

S’entourer d’une équipe

N’attendez pas d’avoir un problème de climatisation pour trouver un bon prestataire. Constituez-vous un mémo avec les coordonnées de prestataires sur lesquels vous pourrez compter en cas de besoin : électricien, plombier, chauffagiste…

Connaître les coûts liés à la gestion de votre location saisonnière

Il est impératif de déterminer ce que vous souhaitez gérer vous même de ce que vous souhaitez déléguer. Ces couts annexes (jardinier, gestion du linge, ménage, commission d’une agence) viendront impacter vos recettes. En connaissant ces coûts et en bâtissant une grille tarifaire qui les intégre vous maitriserez davantage votre rentabilité.

Faire de la veille concurrentielle

Regarder ce qui se fait autour de vous, cela vous permettra de pendre le pouls du marché. Loin de chercher à copier ce qui se fait déjà, cela vous permettra surtout de savoir ce que vous devez mettre en place pour vous démarquer des autres ! Faites un tour sur les sites de locations saisonnières et consulter les annonces des locations proches de la votre. Cela vous aidera à établir votre grille tarifaire. Faites en sorte de proposer des services additionnels qu’ils soient payants (départ tardif, lit supplémentaire, accueil à l’aéroport, ménage en cours de séjour, livraison de repas) ou non (accueil de bienvenue, mise à disposition du premier petit-déjeuner, fond de cuisine disponible, mise à disposition du linge de maison, changement du linge en cours de séjour…) cela permettra au futur voyageur de connaitre l’étendue des offres et services qui sont à sa disposition. 

Proposer un produit global

Les voyageurs cherchent de plus en plus à vivre une expérience, à découvrir la destination en dehors des sentiers battus. Au delà des équipements, le voyageurs cherche à savoir ce qu’il va pouvoir faire, où il va pouvoir manger. Elaborer votre annonce en y intégrant des éléments sur l’environnement : à quelques minutes à pied se trouve une boulangerie où vous pourrez vous rendre chaque matin pour acheter du pain frais, un départ de randonnée se trouve à 100m de la villa, après 1 heure d’effort vous découvrirez un superbe point de vue… Recensez les meilleures activités autour de votre location saisonnière, mentionnez les dans votre annonce et dans un guide que vous laisserez à la disposition de vos voyageurs.

Obtenir des avis clients et tenir compte de leur retour

Les avis voyageurs sont vos meilleurs alliés, ils créeront de la réassurance et inciteront de futurs voyageurs à réserver. Vous devez donc faire en sorte que les voyageurs gardent à l’esprit une image positive de leur séjour dans votre location. Pour cela, soyez réactif durant leur séjour, prenez le temps de les conseiller… Une fois les commentaires obtenus et quelque soit le contenu prenez le temps d’y répondre et de laisser une réponse publique. Dans la majorité des cas les commentaires sont constructifs et permettent de faire monter en gamme la location. Remerciez donc les voyageurs et précisez que vous tiendrez compte de leurs remarques…. et tenez en compte, il n’y a rien de pire que deux commentaires soulevant les mêmes problématiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de vous identifier * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.