Pour toutes les personnes qui veulent réussir un punch antillais

Comment préparer un bon antillais savoureux
La préparation du punch antillais n'aura plus de secrets pour vous après la lecture de cet article !

Temps de lecture : 1 minutes (2 maxi!)

Un anniversaire à fêter, une soirée entre copains en perspective…et la traditionnelle question qui va accompagner tout ça, mais qu’est ce que je vais leur payer à boire ? Alors quand on est en métropole, et que les températures comment à chuter, un bon punch antillais réchauffera les coeurs ! On vous explique comment préparer votre punch antillais sans se louper. Par contre on doit vous prévenir, et vous pourrez répandre l’information lors de votre apéritif, on ne dit pas « la recette du punch antillais » mais la recette du planteur, oui oui !

En Martinique, à l’apéritif, on parle de ti-punch. Le ti-punch c’est un verre de rhum blanc avec des morceaux de citron vert et du sucre de canne (liquide ou en poudre), si vous demandez un punch c’est ce qu’on vous servira ! Par contre si vous demandez un planteur, on vous servira un mélange de rhum, de jus de fruits et de sirop de canne…le fameux punch antillais dont on vous propose de découvrir la préparation ci-dessous 🙂

Alors pour faire un bon planteur (punch antillais !) la régle de base c’est de prévoir trois fois plus de jus que d’alcool en d’autre terme 3/4 jus et 1/4 alcool.
Il est préférable de mélanger plusieurs jus de fruits pour apporter un côté tropical au planteur (punch antillais !) et dans la mesure du possible de faire un mix rhum blanc et rhum vieux.
Puis ce qui permettra à votre planteur (punch antillais) d’avoir plus de rondeur c’est bien entendu les épices que vous y ajouterez et alors là c’est garanti tout le monde viendra vous voir pour vous dire  » mais il est trop bon ton punch antillais, comment tu l’a fais » alors là on compte sur vous pour répondre  » Alors déjà on dit pas punch antillais mais planteur tout le monde le sait quand même, et puis si tu veux la recette tu n’as qu’à aller sur le site magazine.villaveo.com  » mouhahah !

Donc voilà le détail de la préparation du punch antillais enfin planteur !

* 1/2 l de rhum blanc (si il est de Martinique ou de Guadeloupe alors là c’est sûr tout le monde se damnera pour un petit verre supplémentaire) ou 1L de rhum blanc si vous ne mettez pas de rhum vieux.
* 1/2 l de rhum vieux (idem on conseille un rhum des Antilles) , ne pas mettre en plus de rhum vieux si vous avez déjà mis un litre de rhum blanc, on rappelle la régle 1/4 de rhum et 3/4 de jus.
* 1.5 l de jus de fruits, comme on le disait plus haut, le mieux c’est de mélanger plusieurs jus type ananas, goyave, orange, fruits de la passion…le top du top c’est de faire son propre jus de fruits alors là c’est garanti tout le monde vous considérera comme le roi/la reine de l’apéro !
* du sucre de canne selon vos goûts , enfin pas plus que 1/4l de sirop de canne quand même !
* du citron vert
* et des épices : cannelle, vanille selon vos envies

…ah oui quelques conseils supplémentaires :

* on ne met pas de morceaux de fruits dans la véritable recette du planteur (oui on parle toujours du punch antillais), on ne fait pas une sangria, on fait un planteur !
* on fait son planteur (punch antillais) la veille pour que les épices aient le temps de s’exprimer !
* on sert le planteur bien frais
* pour un 100% ambiance martinique, servez les avec des accras

et voilà, vous êtes prêts pour faire un planteur qui ravivra tous vos convives !

ah oui et le top c’est de déguster un planteur directement en Martinique (bah oui forcément avec le soleil, la mer tout ça il sera meilleur c’est sûr)…sur la terrase d’une de nos villas, pour découvrir l’endroit de vos futures vacances, jetez un oeil sur notre rubrique location villa en Martinique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de vous identifier * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.